2020 : un leadership historique ! Historic Leadership!

English version below

Risultati immagini per image trump xi jinping putin johnson  Risultati immagini per image trump xi jinping putin johnson  par @EToniutti

Qu’est-ce qui pourrait faire que Boris Johnson, Vladimir Poutine, Donald Trump et Xi Jinping signent une alliance cachée ? En effet, si 2017 constituait un tournant historique pour la double gouvernance mondiale du futur, nous nous trouvons en 2020 face à un leadership potentiel historique.

Je travaille sur le comportement des leaders depuis maintenant 20 ans. Lorsque des grandes décisions stratégiques doivent être prises, ce sont rarement les enjeux géopolitiques et organisationnels (même s’ils comptent assurément) qui influencent vraiment les leaders. Ce sont plutôt au contraire, en majorité, leurs types de personnalités et leurs peurs individuelles sous-jacentes, et la culture à laquelle ils appartiennent et la peur collective qui la nourrit, qui produisent des biais cognitifs inconscients dans leurs processus de décision. J’ai par ailleurs concrètement constaté sur le terrain que ces peurs fondamentales sont rarement prises en compte et analysées dans les relations politiques entre les États, et dans les relations commerciales entre les entreprises. Ce qui est étonnant puisqu’elles constituent des éléments fondamentaux de compréhension des comportements individuels et collectifs dans les négociations relationnelles.

Ce début d’année 2020 marque donc, à ce sujet, un fait historique rarement survenu dans l’histoire connue de l’humanité. Boris Johnson, Vladimir Poutine, Donald Trump et Xi Jinping ont le même type de personnalité. Ils partagent la même peur inconsciente : celle d’être faible. Ils veulent ainsi démontrer, chacun à leur manière, qu’ils sont plus forts que les autres ; avec des variantes toutefois liées au fait que leurs cultures sont différentes.

Boris Johnson est anglais. La peur fondamentale sous-jacente à la culture anglaise est de dépendre des autres et de ne pas connaître la feuille de route du futur dans ses moindres détails. Conjugué à sa peur d’être faible, le leadership de Johnson pousse à ce que l’Angleterre soit autonome (BREXIT) reprenant son destin en main, en ne devant des comptes à personne.

Vladimir Poutine est russe. La peur fondamentale sous-jacente à la culture russe est d’apparaître faible à soi-même, en tant que peuple. En cela la Russie voudrait être totalement indépendante et se suffire à elle-même. Conjugué à sa peur d’être faible, le leadership exercé par Poutine vise à ce que la Russie redevienne un empire supérieur aux autres dont il serait le tsar.

Donald Trump est américain. La peur fondamentale sous-jacente à la culture américaine est l’échec, c’est-à-dire de perdre la première place de leader mondial, en étant relayé au second plan et ainsi, ne plus exister aux yeux des autres. Conjugué à sa peur d’être faible, le leadership de Trump consiste à faire en sorte que les États-Unis défendent leurs intérêts avant tous les autres (America First) et la liberté individuelle dans le monde entier, afin de sauver le monde et de rester numéro un.

Xi Jinping est chinois. La peur fondamentale sous-jacente à la culture chinoise est le conflit. Conjugué à sa peur d’être faible, son leadership le pousse à l’hégémonie impériale (il est le fils du Ciel nommé à vie) mais sans jamais dire non à qui que ce soit ; ce qui ne signifie pas pour autant qu’il soit d’accord avec ses interlocuteurs. La Chine doit redevenir l’empire du Milieu en gouvernant le monde, en le colonisant financièrement, mais dans le consensus, c’est-à-dire, sans le dire et le montrer directement.

2020 constitue ainsi une année historique de leadership car chacun d’eux veut être fort. En ce sens, tous les quatre se comprennent parfaitement. Et cela pourrait les amener à signer un traité d’alliance « en sourdine » qui leur assurerait, par la détention des DATA (GAFAM, BATX) de l’usage de l’intelligence artificielle et des meilleurs moyens de protection de cyberdéfense et de cyberattaque, de prendre le pouvoir sur le monde en formant un clan de parrains unique. Il faut savoir qu’avec eux la séduction ne fonctionne pas. Ils veulent des rapports directs, francs et forts. Ils ignorent et détestent quiconque se montre faible.

Je vous pose la question : qui va les arrêter ? Un coronavirus peut-être ?

 

#USA #Chine #Russie #Angleterre #BorisJohnson #VladimirPoutine #DonaldTrump #XiJinping #IA #GAFAM #BATX #cyberdefense #cyberattaque #AmericaFirst #Brexit #Leadership #stratégie #gepolitique #culture #peurs #inconscients

 

2020: historic leadership!

What could possibly cause Boris Johnson, Vladimir Putin, Donald Trump and Xi Jinping to sign a hidden alliance? Indeed, if 2017 constituted a historic turning point for the dual global governance of the future, we are in 2020 facing a historic potential leadership.

I have been working on the behavior of leaders for 20 years now. When big strategic decisions have to be made, it is rarely the geopolitical and organizational issues (even if they certainly count) that really influence leaders. It is rather on the contrary, in most case, their personality types and their underlying individual fears, and the culture to which they belong and the collective fear that feeds them, which produce unconscious cognitive bias in their decision-making processes. I have also concretely observed in the field that these fundamental fears are rarely taken into account and analyzed in political relations between states, and in trade relations between companies. This is surprising since they constitute fundamental elements for understanding individual and collective behavior in relationship negotiations.

The start of this year 2020 therefore stands out, on this matter, a historical fact rarely occurred in the known history of humanity. Boris Johnson, Vladimir Putin, Donald Trump and #XiJinping have the same personality type. They share the same unconscious fear of being weak. They thus want to demonstrate, each in their own way, that they are stronger than the others; with variations, despite being linked to the fact that their cultures are different.

Boris Johnson is English. The fundamental underlying fear in English culture is to depend on others and not to know the road map of the future in every detail. Combined with his fear of being weak, Johnson’s leadership pushes Britain to be self-reliant (BREXIT) taking control of its fate, not being held accountable to anyone.

Vladimir Putin is Russian. The basic underlying fear in Russian culture is to appear weak to yourself and as a people. In this, Russia would like to be completely independent and self-sufficient. Combined with his fear of being weak, the leadership exercised by Putin aims at making Russia again an empire, superior to the others of which he is the tsar.

Donald Trump is American. The fundamental underlying fear in American culture is failure, that is to say losing the first place as world leader, being pushed into the background and therefore, no longer existing in the eyes of others. Combined with his fear of being weak, Trump’s leadership is to make the United States advance its interests before all others (America First) and individual freedom around the world, in order to save the world and stay number one.

Xi Jinping is Chinese. The fundamental underlying fear in Chinese culture is conflict. Combined with his fear of being weak, his leadership pushes him to imperial hegemony (he is the son of Heaven appointed for life) but without ever saying no to anyone; which does not mean that he agrees with his interlocutors. China must once again become the Middle Kingdom by ruling the world, colonizing it financially, but by consensus, that is to say, without saying it and showing it directly.

2020 is thus a historic year of leadership because everyone wants to be strong. In this way, all four understand each other perfectly. And this could very well lead them to the signing of a “muted” alliance treaty which would ensure them, through the possession of DATA (GAFAM, BATX)  the use of artificial intelligence and the best means of protection from cyber defence and cyber attacks, to take power over the world by forming a single clan of sponsors. You should know that with them, seduction does not work. They want direct, frank and strong rapports. They ignore and hate anyone who appears weak.

I’m asking you: who is going to stop them? Maybe a coronavirus?

 

#USA #China #Russia #Britain #BorisJohnson #VladimirPutin #DonaldTrump #XiJinping #AI #GAFAM #BATX #cyberdefence #cyberattacks #AmericaFirst #Brexit #Leadership #strategy #geopolitics #culture #fears #subconscious #Coronavirus

 

4 réflexions au sujet de « 2020 : un leadership historique ! Historic Leadership! »

  1. Amine

    Faut-il les arrêter, ou les mettre sur un voie convergente d’un idéal humaniste ? Autrement nous attendrons l’emmergence d’un chaos dévastateur.

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s